top of page

Ostéopathie et grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme

Elle demande une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de la posture de la future mère afin de permettre le développement de l’embryon puis du foetus.

Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon harmonieuse et confortable, grâce à des techniques douces et adaptées.

Le 1er trimestre de grossesse

Lors de ce premier trimestre, la prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et peut agir efficacement sur les inconforts bien connus des femmes enceintes les premières semaines : nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies, irritabilité, fatigue, ..

Le 2è trimestre de grossesse

L’expansion et la croissance de l’utérus amènent les viscères de l’abdomen vers les côtés et l'arrière du ventre. Le diaphragme peut être limité dans son amplitude de mouvement et entraîner des troubles vasculaires, des contractions, ou simplement des sensations d'inconfort respiratoire ou digestif. 

L'ostéopathie permet de restaurer la mobilité du bassin, du thorax et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants. Et ainsi permettre une croissance harmonieuse du foetus dans le ventre maternel. Bébé a de la place pour grandir et maman pour respirer et digérer confortablement !

Le 3è trimestre de grossesse

C'est le dernier trimestre, le foetus est devenu plus gros et plus lourd. La femme enceinte peut fréquemment ressentir des douleurs ligamentaires, des douleurs aux lombaires ou au dos  (cervicales, dorsales), de la fatigue et souffrir du syndrome canal carpien. Les troubles du transit peuvent aussi être gênants et des contractions trop précoces inquiéter le bon déroulement des derniers mois. 

L'ostéopathie est essentielle dans cette dernière phase car elle permet de préparer le bassin à une ouverture et des adaptations tissulaires et ligamentaires intenses et rapides pour l'accouchement.

Un bébé en siège pourra également retrouver la place de se retourner grâce à l'ostéopathie.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle permet une adaptation harmonieuse à la vie à 3 (ou plus) :

  • faciliter le confort et la mise en place de l’allaitement

  • traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…),

  • soulager des douleurs liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…),

  • restaurer un équilibre de fonctionnement après grossesse (transit, posture)

 

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal à la récupération physique et émotionnelle de la nouvelle maman.

 

L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel mais vient en complément afin d'apporter un soutien au processus physiologique de la Vie.

bottom of page